aude_vincent_mComédie de Georges Feydeau

Spectacle créé saison 2003-2004.
Représenté :
- à Paris le 29 Juin 2004 aux Serres d’Auteuil.
- à Antony le 23 Octobre 2004 au Théâtre Firmin Gémier.

Mise en scène : Claude Coulon
Régie : Constantin Prévélakis et Rohan Tesh, avec l'aide d'Aude Placet

Avec : Aude Placet, Vincent Susplugas, Laurent Gensbittel, Anne Josserand / Elisa Tétard, Mehdi Khakzad, Catherine Lagneau, Amandine Lacouture, Rohan Tesh / Jérôme Piques, Angélique Boylan, Constantin Prévélakis, Philippe Oster, Sandra Thabet, Mickaël Attiach, Anne Charlotte Taffouraud, Guillaume Pétriat.

Georges Feydeau était si beau que Pierre Larousse, éditant son dictionnaire, choisit son visage pour illustrer l'article "moustache". Il avait tant de chance qu'il naquit fils d'un auteur original et amusant, ami de Flaubert. Il fut le vaudevilliste le plus célèbre du théâtre français. Mondain qui finissait la nuit chez Maxim's avant d'aller coucher au Terminus de la Gare Saint Lazare, observateur perspicace de la société de son temps, Feydeau resta une énigme. Il était le seul que ses comédies n'amusait pas. "Je ne ris jamais au théâtre, écrivait-il. Je ris rarement dans la vie privée. Je suis taciturne, un peu sauvage". Ce qui devait le conduire au silence et à la grande nuit de l'esprit bien avant sa mort. Ne nous y trompons pas : ce sérieux n'est pas seulement un effet de son tempérament, c'est un élément de sa méthode. Il s'est décrit comme "le chimiste qui dose un médicament", prévoyant "presque à coup sûr" l'effet qu'il produira. Sa grande règle est simple : il s'agit, dans un déploiement d'intrigues inouï, de faire se rencontrer au pire moment des gens qui ne doivent justemet pas le faire. Emportés dans un mouvement fou, ses personnages doivent rester psychologiquement justes, et le dialogue ne doit naître que de la situation. Cette nouvelle présentation du Dindon n'a pour but ou pour excuse que de faire rire dans un esprit de fidélité totale à celui qui, selon Marcel Achard, fut "notre plus grand comique après Molière". (Claude Coulon)

Photos de la représentation aux Serres d'Auteuil

constantin_medhi_angelique_m