Juliette_1Scènes extraites de l’œuvre de William Shakespeare

Créé saison 2006-2007
Représenté :
- à Paris le 2 Juin 2007 à la Fondation Hellénique de la Cité Internationale Universitaire
- à Antony le 5 Juin 2007 au Théâtre Firmin Gémier
- à Paris le 20 Juin 2007 au Théâtre du Mandapa

Mise en scène : Claude Coulon
Régie, masques et costumes : Anne Josserand et Aude Placet

Avec : Claude Coulon, Constantin Prévélakis, Mehdi Khakzad, Jérôme Piques, Guillaume Péclat, Marcel Fuchs, Phèdre Barbas, Angélique Boylan, Anne Josserand, Cécile Sudour, Dalila Mekbel, Michel Bedu, Karell Marchand, Charlotte Elkaïm, Catherine Lagneau, Eglantine Sem, Aude Placet, Claudine Cuisinier.

Avril 1616. Dans son gros bourg rural de Stratford, dans quelques jours, Shakespeare va fêter son anniversaire. A cinquante-deux ans, il peut être fier. Lui, le fils du gantier-échevin, que tout prédestinait à une vie obscure et confortable, lui dont la femme (fille de fermiers riches du coin) ne sait ni lire ni écrire, lui que ses sympathies catholiques mettent en danger, a connu les lumières du théâtre, les angoisses des coulisses, les fatigues des tournées, les jalousies des sots, les baisers de la gloire ; il a été reçu à la cour, admiré par la reine, acclamé par le public du Globe, son théâtre, où il a réussi à faire une petite fortune. Lui qui, enfant, a entendu les vieux de Stratford évoquer avec terreur la féodalité et la Guerre des Deux Roses, lui qui en a gardé l'obsession de la paix, de l'ordre, de la tolérance, il a réussi, à force d'épargne et de sagesse, à acheter l'une des plus belles maisons de la ville, où il a pris sa retraite et où il attend deux vieux amis, le fameux Ben Jonson, son successeur, et le cher poète Michael Drayton. Ensemble, ils vont fêter cet anniversaire, et tout va s'achever à la taverne. Mais Shakespeare sait qu'on lui a interdit les excès : depuis une quinzaine, il ne se sent pas très bien. Sait-on jamais? Il a fait son testament, tout est en ordre. Le soir tombe, il est prêt. C'est alors que ses souvenirs reviennent. Ses personnages apparaissent, répétant sa petite musique amoureuse, son obsession du mal, le scandale de la mort. Pourquoi ces créatures, pourquoi cette oeuvre, pourquoi cette vie, pourquoi? La mort l'attend, à Stratford, chez lui, le 23 Avril, le soir de son anniversaire. En cette année 1616 où meurt aussi Cervantes.
(Claude Coulon)

Photos de la représentation au Théâtre Firmin Gémier


Bande annonce du spectacle