La guerre de Troie n'aura pas lieu - l'afficheTragédie de Jean Giraudoux

Spectacle créé saison 2010-2011

- les 23 et 30 juin 2011 au Théâtre du Mandapa
- le 26 juin 2011 à La Fondation Hellénique de la Cité Internationale Universitaire de Paris 

Mise en scène : Ahouva Lion (assistée par Anne Josserand)
Régie : Max Hardt, Emmanuelle Jacquemard et Karell Marchand
Costumes et décors : Malvina Kazuro, Karim Merabet, May Roger et Cécile Sudour 

Avec : Cécile Sudour, Malvina Kazuro, Emmanuelle Jacquemard, Elise Rillard, Julie Vergès, Mathieu Ramona, Yannick Oudin, Clément Vial, Karell Marchand, Mahmoud Ktari, May Roger, Tiphaine de Rocquigny, Sarah Wettler ou Alicia Knock (par alternance), Grégoire Chadenet, Alain Mondino, Mehdi Khakzad, Louis Jean-Joseph, Max Hardt, Karim Merabet, Nicolas Wouters, Nadine Dorsaint.

"La guerre de Troie n'aura pas lieu" est une tragédie de notre temps parsemée de scènes de comédie et même de farce, sur la fatalité des guerres. En écrivant cette pièce Giraudoux a poussé un cri d'alarme contre la guerre, qui a des résonnances avec notre actualité, dominée par la violence, l'incitation à la haine et les folies fratricides. Il y a malheureusement partout des Demokos qui attisent la haine...
Avec un lyrisme étonnant, Giraudoux aborde ce sujet grave avec une dérision constante : le retournement de la situation par Busiris, ou la truculence des gabiers, sont des scènes dignes d'Aristophane; Iris, envoyée par les Dieux, oublie son écharpe au passage, tandis que le triomphe du destin s'abat sur Hector, qui subit toutes les humiliations pour éviter la guerre et ne peut retenir un geste fatal qui la déclenche.
Quant à Hélène et Paris, instruments de la fatalité eux aussi, s'aiment-ils vraiment?... (Ahouva Lion)

Quelques photos du spectacles